Des grosses bétises

  • Virgule et cannibalisme

    Coucou, les gens

    La ponctuation, voyez-vous, a parfois son importance. Même à table.

    488190_10151176049225255_679949068_n.jpg

    Bien à vous, mein choux

  • Le bonhomme dans le rouleau à pâtisserie

    Coucou,

    L'autre jour, on a remarqué qu'il y avait un petit bonhomme dans le rouleau à pâtisserie. On l'a appelé Ernest, le petit bonhomme dans le rouleau à pâtisserie. Ernest, depuis, il nous file un peu les miquettes. L'a pas l'air très franc, Ernest.

    DSC04391.JPG

    Tchou, les aminches

    PS1: Oui, le Dr Slurp consulte peu ces temps-ci. C'est pas cool. Mais c'est comme ça.

    DSC04392.JPG
  • Top Slurp, six ans dans tes dents

    births.jpg

    Ben voilà. C’est avec une larme intérieure et un frelon dans le boxer qu’on te l’annonce.
    Ce blog foutraque fête ses… six ans.
    Six ans de beuveries philosophiques et de rillettes à la pression, de gags boiteux et de merguez en sauce.
    Bon, après ces longues années de rédaction spirituelle, le Dr Slurp n’a plus exactement la même ardeur dessus son clavier et devant sa gazinière. La vinaigrette mollit; le roux grumeaute. Appelons ça l’andropause du culino-blogueur. Mais si tu lui envoies un petit cadeau (par exemple une truffe géante, une caisse de cognac vintage, une dent en or…), il se pourrait qu’il retrouve l’entrain de sa jeunesse. Le démon de midi ne demande qu’à jaillir de sa marmite.

     Allez, poutoux et papouilles à tous.

    Vous m’êtes sympathiques.

  • Papouilles de saison et bisoux émus

    Coucou, les gens

    Question: mais quelle marque de clopes fume donc le Père Noël????

     

    Vintage-Ads-Santa2.jpg
    vintage-christmas-ads-main.jpg
    Vintage-Ads-Santa.jpg

     

    Bonne grosse dinde à toutes et tous

    A tout de suite

    Votre dévoué: Dr Slurp

  • Pause estivale, melon cochon et coming out iconographique

    Bien le bonjour,

    Tiens, revoilà les vacances. Inutile de te dire que le Dr Slurp n’est pas du genre à rôtir stupidement sur les plages océanes en lisant SAS. Ou à jouer les phoques léthargiques au fond d’une piscine en forme de guitare. Non, non, non.
    Le Dr Slurp part en stop à Helsinki pour parfaire son finnois médiéval et achever son traité sur la myxomatose du renne. Ça durera un petit mois.
    Il ne pouvait toutefois te laisser seul dans la faim et la soif. L’est comme ça, le Dr Slurp. Le cœur gros comme le foie.

    melonpata 009.jpg


    Voilà donc une salade de melon au pata negra, menthe, céleri branche et poivre cubèbe, dont il te reste simplement à imaginer la recette.
    Et trois bouteilles de super pinards pour l’été, bon marché autant que gouleyants en diable, dont il te reste simplement à trouver le nom complet, le producteur et la région d’origine. Un jeu d’enfant.


    Pinards 012.jpg
    Pinards 003.jpg
    Pinards 009.jpg


    Quant à cette exquise image vintage, elle constitue notre petit jeu estival. Imagine tout ce qui peut arriver à cette pouffe de volaille avant son arrivée sur la table.


    vintage_thanksgiving.jpg

    Les auteurs des meilleures propositions gagneront un renne myxomateux congelé.

    Et rappelez-vous: les slurpeurs n'ont rien à perdre que leurs gaines. Ils ont un monde à manger. Slurpeurs de tous les pays, unissez-vous!

    Des bises

    A après-demain

    PS. Cela fait bientôt un siècle que le Dr Slurp transpire sur ce blog… sans avoir une seule fois publié une image avec sa bouille dessus. Trop d’anonymat nuit. En voilà une. Sache qu’elle ne le rajeunit ni ne l’avantage. En vrai, il est 4000 fois plus canon. Boum!

    jeromeBlog.jpg
  • Les taquineries littéraires du Dr Slurp: vol 5

    Bonjour,

    Jusqu’à la fin du mois de mai (soit demain, quand on y songe), le Dr Slurp te propose de jouer avec ton cerveau et tes doigts. Tiens, vlà une nouvelle joute désopilante.


    Exercice n°5:

    A l’instar du plat ci-dessous, créez une recette de cuisine avec des ingrédients et des opérations surnaturels et/ou extraterrestres.

    ... Détantinez six milouzes. Equeutez une cagette de tarfignoles. Laissez reposer. Flambez le tout avec un verre de Maligros. Blanchissez le borzoï quelques secondes. Escanez-le en huit, puis en douze. Mélangez. Assaisonnez. Morillonassez. Servez bien chaud.

    Les meilleurs iront sur Mars

    Tchou!

  • Les taquineries littéraires du Dr Slurp: vol 4


    Coucou


    Jouons, jouons, jouons encore, mes aminches. C’est si drôle.

    Exercice n°4:

    Rédigez le résumé, en trois phrases flamboyantes, d’un roman qui commencerait ainsi:

    Le dimanche de bonne heure, elle souleva le couvercle de la marmite, huma longuement; et comprit que rien ne serait jamais pareil.


    Les meilleurs seront bénis

    Tchou

  • Les taquineries littéraires du Dr Slurp: vol 3

    Coucou
    Vous kiffez nos jeux d’esprit? Ben tiens, en vlà un autre.


    Exercice n°3

    Composez, sur le thème de la glorieuse choucroute, deux alexandrins dont la somme des pieds est égale à 28.

    Les meilleurs se reconnaîtront

    Tchou

  • Les taquineries littéraires du Dr Slurp: vol 2


    Tiens, mes chéris(e)s, si nous jouions ensemble? Jusqu’à la fin du mois de mai, le blog Top Slurp, celui qui aime tant distraire intelligemment ses lecteurs, déroule une série de récréations littéraires autant que gourmandes.

    Exercice n°2

    Imaginez les 347 premières pages d’un roman qui s’achèverait ainsi:
    -    C’était donc toi, Madeleine
    -    Moi, non; mais lui, oui…
    Ils finirent leur soupe sans hâte. Plus rien n'avait d'importance.

     

    Les meilleurs seront récompensés.

    Tchou!

  • Les taquineries littéraires du Dr Slurp: vol 1

    Coucou,

    Tiens, mes chéris(e)s, si nous jouions ensemble? Jusqu’à la fin du mois de mai, le blog Top Slurp, celui qui aime tant distraire intelligemment ses lecteurs, déroule une série de récréations littéraires autant que gourmandes.

    Exercice n°1:


    Rédigez une recette avec des merguez dedans en n’utilisant que les quatre dernières lettres de l’alphabet.

     

    Hum, pas facile

    Les meilleurs seront dûment récompensés.

    Tchou

  • Top Berk avec Estèbe (ou le chant de la loose le soir au fond de la cuisine)

    Bien le bonjour

    adam.jpg


    Dilate ton karma, écarquille tes chakras. Le Dr Slurp va te filer un tuyau philosophique. Gros, le tuyau. C'est un oléoduc existentiel même, qu’on t’offre.
    Le voilà:
    Quand tu t’y crois, ben, t’y es pas forcément.
    C’est fort non?

    Prenons un exemple. Au hasard, mèzigue (n’est-t-on jamais mieux servi que par soi-même?). Mèzigue, donc, se croyait parvenu en haut de mont Ventoux de l’art culinaire. Ou à mi-pente en tout cas. Il se pensait fortiche, inspiré et un tantinet iconoclaste à ses heures (ou à 16h30). Il te bricolait des petits plats croquignolets autant que lutins. Paf, paf. Une pincée de fleur de sel. Une lichette d’huile d’olive. Top moumoute. Le rôti est saignant. Les fourneaux chantent. Demain sera une nouvelle fête.
    Bref, le Dr Slurp se la pétait un brin.

    Et pataras!
    Depuis 15 jours, le crétin présomptueux foire tout ce qu’il entreprend.
    Tout, tout, tout. C’est la loose qui dégouline. La Berezina en cascade. Le chemin de croix roussies.
    Le Dr Slurp, il en a l’égo tout ratatiné au fond de la chaussette gauche, celle qui est trouée.
    Il dort mal.
    Il te coule en douce des torrents de larmes intérieures.
    Tu le crois pas? Tiens, guigne ces désastres.

    DSC04057.JPG

    1-    La terrine de la honte
    Une aprème, on a échafaudé une terrine de légumes printaniers à la gelée d’agar-agar. Avec des asperges, de jeunes carottes, des petits pois et je ne sais quoi encore. Deux heures d’épluchage, découpe sourcilleuse, cuisson maniaque, tricotage d’un bouillon maison, etc. Le soir même, le pote Dave débarque. On lui démoule le machin sous le pif (avec le secret espoir de l’épater à vie). Et la terrine de s’effondrer au premier coup de couteau. Un charnier de déliquescence baveuse. On l’a avalé à la petite cuillère, en s’échangeant des sourires crispés.
    Pas bon pour le moral.

    DSC04068.JPG


    2-    Les mini-poulpes de la méduse
    La cuisson des poulpes, même les bébés, c’est vingt secondes ou vingt heures, dit la rumeur. On a opté pour deux minutes à feu furieux. On a eu tort. Le pesto de cresson était très bon, merci. Les bestioles, elles, ont failli provoquer le décès par étouffement de l’un des convives. De l’imbouffable absolu, en caoutchouc massif. Poubelle.
    Pas bon pour le moral.

    DSC04076.JPG



    3-    Le tajine de l’amer
    Bon, tapons dans le classique. Pourquoi pas un tajine de veau au citron, herbettes et petits légumes? Risque nul. Plaisir de saison assurée. Fraîcheur en perspective. C’était hier soir. Ces crapules de citrons ont conféré à tout le reste du plat une amertume carabinée, qui te zébrait encore la bouche deux heures après la dernière bouchée. Infect. M’zelle Zonzon s’est lavée les dents trois fois avant de se coucher. Un Waterloo gustatif, en somme. Un de plus.
    Pas bon pour le moral.

    Le Dr Slurp songe à la démission.


    Quand tu t’y crois, ben, t’y es pas forcément.

    Snif.
    Adios

    PS : Pour les raisons suscitées, il est possible que ce blog reste un brin amorphe dans les jours qui arrivent. Ne nous en voulez pas. Mieux vaut se la coincer que raconter des immondices.

  • Des images distrayantes avec du manger dedans

    Coucouloucoucou


    Ta mémé le martelait: c’est mal de jouer avec le manger. Mais faut quand même bien rigoler parfois. Et puis, le jeudi, c’est facétie.

     

    Tiens voilà, tes organes tripiers en légumes...

    corps-legume-pub.jpg

     

    Le sandwich naze en forme de jeu crétin...

    Rubiks-Cubewich.jpg

     

    Le burger qui refoule dru du peton...

    nike-burger.jpg

     

    T’as des sushis avec ton lego?

    Lego-Sushi-04.jpg


    Le breakfast oxygéné...

    petit-déjeuné-ballon.jpg


    United Steak of America...

    United-Steack-America.jpg

    Tchou!

    PS: La plupart des images ci-dessus ont été piquées sur le merveilleux blog La boîte verte. Bonne adresse que voilà.

  • L’anni Slurp: cinq printemps déjà

    Coucou, les morfalous

    Birthday woman_Vintage.jpg

    Souvenez-vous. Fin février 2006, rien ne se passa dans le monde, ni même dans le cosmos. Ce fut l'une de ces périodes fades et grise, où les jours s’écoulent en grinçant. Rien ne se passa donc, sauf la naissance dans un coin reculé de la Toile du blog Top Slurp. Oui, çui que vous lisez, là, tout de suite.
    Voilà bien le seul épisode saillant que retiendront les historiens (si vous nous permettez une flambée de vanité la plus dégoulinante).
    Le Dr Slurp fête donc ces jours-ci le cinquième anniversaire de sa modeste échoppe virtuelle, où les calambours (Baki) volent bas et la blanquette (Moss) porte beau.

    Comme d’ordinaire, vous pouvez adresser vos terrines truffées, avoirs libyens et caisses de champagne à l’adresse suivante:

    Mèzigue
    Genf
    Suisse occidentale
    Europe non alignée

    Des bisoux

  • La picole de naguère en deux images

    Coucou,

    Aujourd'hui, un petit cours d'histoire sociale en images. On sait que vous aimez ça, les images.

    A l'aube du XXe, la question de la picole divisait déjà passablement la populace occidentale.

    Ci-joint, la ravissante photo d'une ligue antialcoolique autant que féminine, millésime 1909 (ça donne soif, non?).

    clip_image001.jpg

    Et une pub diététique en couverture d'un almanach routier peu ou prou de la même époque.
    Boire ou conduire? Les deux mon Général!

    vin.jpg

     

    Voilà un vrai débat. Un choix cornélien, voire. Comment vivre jusqu'à 100 ans sans jamais s'abandonner dans les bras d'une militante au minois gracieux?

    Tchou!

    PS. Demain, cours de physique cantine.