25/06/2007

Patrick Chazallet reçoit l'asile tabagique

Yeap,

Patrik Chazallet, gourmet bordelais notoire, est aussi un passionné de cigares. Or la loi française a la fumée en travers de la gorge. Le blogueur barbu aimerait bien causer havanes sur son blog. Mais il craint pour sa sécurité et celle de sa famille. Il nous a donc demandé l'asile, non pas fiscal (Patou n'est pas Johnny), mais tabagique. Asile qui, après examen circonstancié du dossier, lui a été accordé.

Chez Chazallet, donc, à vous l'antenne:

 

"Jérôme a l’extrême gentillesse de m’héberger le temps de vous narrer ma soirée du samedi 16 juin 2007. Je ne le fais pas sur mon blog parce qu’en France, contrairement à la Suisse, fumer tue. Et pour être plus sûr que cette sentence soit vraie, « l’Association pour le droit des non-fumeurs » rôde sur Internet et assigne en justice tous ceux qui affirment leur plaisir de partager un bon cigare et qui prétendent que c’est bon pour leur mental, leurs papilles et la convivialité. Cette association réclame des dommages et intérêts faramineux qui ruinent les clubs, les associations, voire les revues – faisant fi de la liberté de la presse -  auxquels elle s’attaque. Je vais donc ajouter au délit d’apprécier les havanes une grande lâcheté en publiant à l’étranger de façon anonyme.
A l’appel de la revue Cigare & Sensations, nous étions 250 délinquants dans une ancienne fonderie d’une obscure banlieue parisienne, pour célébrer non seulement le cigare, mais aussi le cochon de lait à la broche, le vin (circonstance aggravante) et l’Armagnac (allez, au trou tout le monde !). Les organisateurs avaient joué la discrétion de rigueur avec un orchestre latino qu’on a entendu jusqu’à 3 heures du mat’ à 300 m à la ronde.



A l’entrée, nous recevions 7 cigares, une boîte d’allumettes et le programme. Que voici :
         Bolivar Tubos n° 3 (cubain)
         Bolivar Tubos n° 1 (cubain)
         Bolivar Libertador (cubain)
         Quai d’Orsay panatelas (cubain)
         Vega Fina coronitas (dominicain)
         Flor de Copan robusto linea puros (hondurien)
         Belrive churchill 3X3 tubos (dominicain)
         Champagne Deutz Brut
         Tariquet “ugni blanc / colombard” 2006
         Tariquet “Côté Tariquet 2006”
Tariquet “Les 4” 2004
         Rasteau VDN « Doré et Rouge » Cave de Rasteau
         Bourgogne Grand Ordinaire Domaine Prieuré Roch 2005
         Rasteau Côtes du Rhône Villages « Tradition » Cave de Rasteau 2003
         Rasteau Côtes du Rhône Villages « Les Hauts du Village » Cave de Rasteau 2003
         Tariquet « Dernières Grives » 2005
         Rasteau VDN « Signature » Cave de Rasteau 2004
         Maury Mas Amiel Prestige 15 ans
         Une bonne douzaine d’Armagnac, dont :
         Bas-Armagnac Delord 25 ans
         Bas-Armagnac Château de Briat 1984
         Armagnac Tenareze Château de Pellehaut 1979
         Et encore :
         Rhum Clément 6 ans
         Rhum réserve spéciale Damoiseau
         J.M. Rhum Vieux
Avec diverses salades, des sushis aux crevettes, du jambon serrano, un superbe saumon fumé, les cochons de lait à la broche, des tartes à ne plus savoir qu’en faire, de l’eau (eh oui) et du café.
Ajoutons quelques airs d’opéra par Fernand Bernardi, un discours d’Yves Belaubre, quelques personnalités (mais pas de secrétaire d’état).
Enfin Arnaud Baumann et sa « chambre blanche » (quelques photos « intéressantes » dans la chambre « cigares ».

Superbe soirée, c’est bon la transgression ! "

 

Merci Patrick.
Gourmands pourchassés du monde entier, mangeurs de foie gras et de petits oiseaux, ce blog vous accueille aimablement, moyennant dons en nature, bouteilles rares et chèques bancaires à adresser à:
Mr Slurp
Genève
Confédération Helvétique

Bye