25/06/2010

Magret vapeur dans sa gaine caféinée aux épices douces: antchoubi, il est madur, ce type!

Adieu, coussi ba?

 

DSC03375.JPG

En Gascogne, cette recette-là vaudrait à son auteur de passer pour le dernier des quaouèques. Peut-être même se ferait-il escagasser la fatche au point de voir 36 bïmbarolles. C’est qu’en Gascogne, on ne pijole pas avec la tchappe. Particulièrement avec celle du canard. Boudu que non! On peut vous le certifier. On est de là-bas. Oui.

 

Au risque donc de se faire castagner en effigie par nos ex-compatriotes toulousains, voilà un magret vapeur dans sa gaine d’épices douces, café et orange. Oui, mamie.

Huuuu, on entend d’ici le chœur désapprobateur: Un magret à la vapeur, antchoubi!! Il a fumé l’usine St-Maclou ou quoi??!! Putaingue, mais il est pec ce type!

Courage. Allons-y.

 

DSC03379.JPG

DSC03376.JPGDans une poêle sans matière grasse, faites griller quelques minutes une petite cuillère de graines de coriandre, un demi-bâton de cannelle, une petite cuillère de poivre aromatique, une petite cuillère de graines de fenouil et une petite cuillère de cadamome décortiquée. Pendant ce temps, zestez une orange, puis émincez les zestes mini mini. Ecrabouillez enfin les épices, les zestes et deux petites cuillères de moka en grain. Au mortier ou au mixer. C’est qu’il ya là deux façons de faire, deux manières de voir l’univers même. Le mortier laissera des particules de café atchement croquantes sous la molaire; le mixeur réduira l’ensemble en une poudre confortable autant que rassurante. Boulègue, collègue !

Dégraissez entièrement le magret, ôtez l’aiguillette, et tranchez-le en deux dans le sens de la longueur. Oignez les deux moitiés et l’aiguillette avec le mélange d’épices, en frottant bien pour que la mixture adhère aux chairs. Puis roulez les trois morceaux dans du film alimentaire, bien serré, façon saucisson. Nouez les extrémités comme un bonbon. Puis balancez dans le panier vapeur. Quatre minutes l’aiguillette. Sept minutes les demi-magrets. Laissez reposer un bon moment. Découpez le film avec des ciseaux, puis tranchez en menues sections façon sushi. Servez tiède, avec une salade verte, ou des haricots verts vinaigrette.

DSC03344.JPGEt on se tchuque quoi avec? Ben, un Mas Jullien 2007, le plus fin, racé et digeste des rouges du Languedoc. Voire du monde. Macarel, ça c’est de la jaja! Merci Olivier. Merci Olivier.

Adissiatz