28/02/2011

Des gourmandes nues dans leurs baignoires

Bien le bonjour, amis de l’art et du cochon

Tiens, parlons d’arts plastiques. Et plus précisément de la singulière Lee Price, artiste américaine en activité, qui a trois dadas. Au moins.
Primo, la peinture à taux de réalisme himalayen. Price, elle te barbouille des toiles qu’on dirait des photos. Avec ses pinceaux et de la peinture à l’huile. Balèze.
Deuzio, la contre-plongée radicale. Price, elle contemple ses personnages depuis le plafond. Du coup, ils ont l’air très très très seuls, ses personnages.
Tertio, les dames qui se gobergent de sucreries à poil dans leurs baignoires. Chacun son truc. Price, c’est donc l’ablution masticante et féminine dans la faïence. Ce qui pourrait être glamour. Mais s’avère étrangement morbide. Ces créatures s’offrent-elles une ultime douceur avant le grand couic? La mousse ne risque-t-elle pas de donner un mauvais goût aux friandises? Est-ce bien raisonnable de jeter des papiers de bonbons dans l’eau du bain?
Un travail qui pose de vraies questions avec des additifs et des colorants dedans.

2007-03.jpg
painting02.jpg
painting04.jpg
painting11.jpg
photorealism-lee-price-14-610x269.jpg
painting08.jpg

Bien à vous, mein choux

Votre dévoué Esteban 1er


11:20 Publié dans Art Slurp | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : lee price |  Imprimer |  Facebook | | |