L'aubergine ouf rôtie et ses deux agrumes

 

Frères et sœurs

 

            

 

Chez Rosario, l'épicier du coin, trônent de grosses aubergines rondes, d'un mauve clair auréolé de blanc. Pas des aubergines lambda, sombres et oblongues. Hou noooon! Plutôt des ballons de rugby, couleur string d'archevêque, si l'image vous cause. Bref, ces légumes-là, avec leur petite saveur sucrée affriolante et leur chair dense exempte de grains, ben, ils sont simplement slurpissimes. Surtout en salade aux deux agrumes et gingembre (ça sonne drôlement chic comme titre de plat).

  La technique? Très difficile. Relisez Montesquieu en slovaque, passez votre ceinture rose d'Aïkido, puis traversez l'Atlantique à cloche-pied, et peut-être, enfin, vous pourrez réaliser ce plat initiatique.

Tranchez l'aubergine en rondelles assez épaisses, environ 8 millimètres et demi. Disposez-les dans une poêle antiadhésive à feu vigoureux, sans matière grasse. Surveillez. Retournez. Tripatouillez gentiment. Jusqu'à ce que le légume soit bien doré de tous côtés. L'affaire d'un quart d'heure grosso modo.

             

Pendant ce temps, mondez et épépinez un poivron (orange en l'occurrence) et une grosse tomate d'origine méditerranéenne. Détaillez en petits dés. Emincez menu l'équivalent d'un gros orteil de gingembre frais. Dans un bol, réunissez le tout, puis arrosez de citron vert et d'huile d'olive. Sel, poivre.

Quand Madame l'aubergine est bronzée à point, disposez les tranches sur un plat plat, arrosez du jus d'un demi-pamplemousse, d'huile d'olive, de fleur de sel et de poivre de Séchuan (ou Séchouan, ou Sichuan, ou Céchian). Parsemez les petits légumes au gingembre. Et avalez en riant. C'est frais. C'est slurp. C'est moderne.

Bye, bye

 

PS: Plus de slurperies pendant la trêve de Pascal et même un brin au-delà. On va manger du sirtaki et danser le tzatziki.

Commentaires

  • Dis moi ta p'tite dame violette à col blanc on lui a même pas appris chez les soeurs à ne même pas penser à ces choses pftt tout s'perd! Donc ta p'tite dame on la slurpe (j'ignore si le "p" se reproduit de l'autre côté des Alpes) chaude, froide ou grecque? Veinards
    Anne

  • Oups, refroidie ou tiède. Oui, j'aurais pu me montrer plus explicite.

  • Alors profite bien pour la suite et danse bien...tu boiras un petit verre de Metaxa vieille réserve pour moi !

    Joyeuse Paques
    Claude

  • Bonne trêve avec Pascal... bises.

  • Très très tentant, joyeuse pâques !

  • String d'archeveque, non mais, y'en a qui ne respectent rien!
    Bonne treve Pascale.

  • Merci. Mais mon nom, c'est Estèbe.

  • J'espere que vous emener votre zolii ticheurte à Mikonos zalez avoir un succés fou je pense.......goude trippes à vous

  • Ben non, il est sale.

  • tache de vin ne rebute pas le pélérin.........

  • Donc tu manges grecque avant de partir. Chez nous c'est devenu une expression qui remplace tiède en souvenir de l'époque où en Grèce le frichtis bloubloutais "benoîtement" toute la journée sur le coin de la cuisinière en attendant que l'affamé vienne se pencher au dessus pour faire son choix, maintenant c'est plus partout comme çà dommage. Bonne vacances Anne

  • Aubergine-pamplemousse, tiens, tiens, je n'arrive pas à imaginer l'association de goût...
    Sinon,ben, bonnes vacances remplies de moussaka et euh...d'études comparatives sur les feuilletés à la feta?

  • Pour la danse, j'aimerais voir ça...

  • ramène nous le secret du kokoretzi.
    joyeux noël

  • "Aux deux agrumes" ? A cause du jus de citron vert et du jus de pamplemousse ? C'est leur faire beaucoup d'honneur... ;-) Mais un joli intitulé comme ça, ça ne se chipote pas.

  • J'espère qu'on va te faire boire chez les grecs...

  • Bonnes vacances petit pâtre !

  • le string d'archevèque, un peu quelle est parlante l'image! et pour m'achever, la maxime de loulou sur le pelerin! que c'est bon, pour la peine, je vais faire deux ave et quatre pater pour la paix de votre âme et celle de Loulou, allez, c'est pâques, on se lâche!

  • belle association aubergines/pamplemousse, merci pour cette idée et bonnes vacances

Les commentaires sont fermés.