La tomme de vache crémeuse avec des morceaux de truffe cachés dedans.

Mein respects, cop's


La Tante Hortense t’a offert une truffe noire à la Saint-Sylvestre?
T’a piqué une truffe noire à l’épicerie fine dans un moment d’égarement délinquant?
Une pluie de truffes noires est tombée sur ta maison l’autre nuit, de sorte que t’en a trouvé une dans la cheminée?
Ton gros cochon truffier, appelons-le Marcel-le-Cochon, a trouvé une pépite sous la haie de thuya du jardin?


Bref, t’as une truffe dont tu ne sais quoi faire?
Essaie donc ça:

Vise une tomme de vache crémeuse mais pas trop corsée. Expédie-la au congélo un quart d’heure qu’elle se raffermisse (un peu comme le croupion de la future première dame de France).

 

 


Tranche-la en deux, dans le sens de la longueur, d’un coup de lame habile.
Truffe de truffe (mmmm…. aurais-je commis une répétition fâcheuse?). En lamelles, les truffes.
Referme le fromage. Emmaillote dans du papier-alu. Oublie au frigo deux jours. Et sort le trois heures avant le miam.
Puis prend le fromage dans ton bec. Et n’écoute pas cette crapule de Maître Renard qui, par l’odeur alléché, va essayer de t’embobiner pour récupérer la tome truffée (clin d’œil littéraire).

A demain si vous le voulez bien

Commentaires

  • Le plus difficle, retrouver le Marcel et attendre 2 jours + 3 heures. mais je croyais que Marcel, c'était le chien.

  • c'est sûrement meilleur que le brie soit disant truffé qu'on trouve au supermarché, qui pue la pharmacie

  • Robert, vous venez d'inventer un concept avec le supermarché qui sent la pharmacie, et je vous suggère de l'appeler "drugstore".

  • Tant qu'à faire, on peut remplacer la truffe par des bribes de tomates séchées, des miettes de graines de courge grillées, des lambeaux de viande séchée AOC, une fine couche de roquefort, etc.

  • J'aime ce blog qui m'inspire des réflexes pavloviens.

  • ROOOHHHHH trop bô on en écraserait presque une tite larme....

  • j'adorerai recevoir une truffe à Noël. c'est une super idée cadeau je trouve et avec du fromage, je n'en parle même pas. Super

  • Une truffe en bonne santé doit être fraîche et légèrement humide. Une truffe sèche, craquelée et chaude est le signe évident d'un accès fiévreux. Donc, si vous persister à donner du fromage à votre chien (ce Noël dont vous parlez, je suppose), son foie va se déteriorer et son état empirer.

  • Bien vu Robert (qui a visiblement des lueurs vétérinaires: ne donnons pas de tomme à Tom.

  • Ton clin d'oeil, il s'adresse à Racine ou à Corneille?

  • Je résume l'acte I et tu vas vite comprendre le rapport:

    "Au petit matin, Marie attend devant la chambre d'Estèbe que l’Empereur son fils veuille bien la recevoir. Elle vient d’apprendre que pendant la nuit, sans l’en avertir, Estèbe a fait enlever Vanille, l’amie de son autre fils Patrick. Marie, qui a favorisé l’arrivée au pouvoir d'Estèbe, enfant d’un premier mariage, au détriment de Patrick, prétendant légitime au trône de son père défunt (l’empereur Loulou), s’inquiète de voir Estèbe échapper à son contrôle et s’en prendre à Patrick. Le gouverneur de son fils (Mirko) vient annoncer à Marie qu'Estèbe ne la recevra pas, il plaide le droit du jeune empereur à se libérer de la tutelle politique de sa mère. Patrick survient, cherchant Vanille. Marie l’informe et lui propose son soutien."

    (A suivre à la prochaine recette)

  • Brillante synthèse, cher Rabbit. Drue, la synthèse.

  • L'animateur d'un blog peut innocemment se retrouver dans des situations dramatiques cornéliennes pires que celles-ci. Raison pour laquelle j'ai renoncé à mes blogs consacrés à la poésie. La gastronomie est un sujet peut-être encore plus dangereux que la religion ou la politique, alors.....

  • Mince, et pourquoi je n'ai pas de tante Hortense moi?

  • Estèbe, une fois encore, vous nous prenez pour des truffes. Au prix où est le kilo, ce n'est pas charitable.

  • Vous aussi, Zorg ! J'ai lu votre critique dans 24 Heures aujourd'hui, et l'hippo n'était pas en tutu, mais en bermude-soquettes blanches !
    Tout en émotion contenue, tu parles !

  • Comment arriver à faire un commentaire sur ce blog quand on est un peu en retard ??? c'est quasiment impossible et on repart la truffe basse pour ne pas dire dans le C... ce qui serait déplacé et vulgaire...

  • Si je peux me permettre, je trouve qu'il y a beaucoup trop de fèves noires dans votre galette, Estèbe. Je ne voudrais pas avoir l'air d'en faire un fromage, mais cela risque de faire beaucoup de Rois mages. Comme dit Zorg, nous prendriez-vous pour des truffes?

  • Oh My God !!!

  • Estèbe, on a faim ! Estèbe, on a faim ! Estèbe, on a faim ! Estèbe, on a faim ! Estèbe, on a faim ! Estèbe, on a faim ! Estèbe, on a faim ! Estèbe, on a faim ! Estèbe, on a faim ! Estèbe, on a faim ! Estèbe, on a faim ! Estèbe, on a faim ! Estèbe, on a faim ! Estèbe, on a faim ! Estèbe, on a faim !

  • Si j'ai bien compris, faut fendre en deux la future première dame de France en partant par le croupion - ferme - sans oublier sa fève... Comme quoi on peut aller se promener chez Disney et revenir avec autre chose qu'un Nain... Une truffe par exemple.
    Nicolas, comme Raphaël (le philosophe, pas le chanteur post-ado), c'est 4 consonnes et 3 voyelles ; Laurent aussi ! Je garde espoir et je vais chercher ma truffe chez Disney avec mon copain le cochon.
    A deux mains, moi j'veux bien.

  • Tout le monde avait comprios (ah non ?), Lolo premier (Alias Baraou le caviste gitan) a usurpé mon trône (au moins mon pseudo) et je ne l'autorise pas ! Il sera donc privé de Disney.

  • Je vais tenter avec du caviar, c'est pareil, noir et très cher!

Les commentaires sont fermés.